Nos prestations

“Les idées : apparitions provisoires d’infini”, Alessandro Baricco.

Comment capturer dans les organisations, cet infini ? Comment concilier la productivité immédiate avec le processus de création qui est aléatoire, qui demande du temps d’incubation et qui ne garantie pas les résultats ? Comment transformer la créativité des individus en innovation pour le collectif ?

Qu’est-ce que la créativité pour une entreprise ?

Avant tout c’est une attitude de ses individus à : être disponibles à l’exploration, à ne pas se contenter d’anciennes solutions, à savoir remettre en cause leurs perceptions, à écouter et intégrer les dissonances, à s’étonner…  C’est aussi une attitude de l’organisation et de ses sous-systèmes à savoir accueillir l’inconnu, l’impensé, ce qui n’a pas encore été vu, entendu ni gouté… et à le transformer en innovation. La créativité est un processus non déterministe et risqué, qui demande un grand investissement mais qui peut aussi engendrer des résultats qui créent une valeur ajoutée en terme d’intelligence collective pour l’entreprise.

Nous accompagnons les individus et l’entreprise dans la découverte de gisement de créativité non encore utilisé. Nos interventions se basent sur ces principes :

- La créativité est un processus individuel, l’innovation est un processus collectif : l’accompagnement, pour être efficace, doit impacter sur les deux
- Il n’y a pas des individus « non créatifs » : la créativité peut être apprise à partir de la disponibilité à abandonner les routines de la pensée ; nous facilitons cet abandon au travers de nos ateliers
- La capacité créatrice est la base pour la production de l’innovation
- La créativité peut s’exprimer au moins à deux niveaux : l’amélioration de l’existant et la création à nouveau
- Créativité, apprentissage et changement sont strictement interconnectés. Une organisation qui apprend (et qui apprend à apprendre) est un terrain fertile pour accueillir l’innovation.

Les consultants Nexus sont ainsi experts en la technique d’animation participative appelée « World Café »  http://www.theworldcafe.com/


Exemple d’intervention


1er cas : booster la créativité dans des équipes projet, pour qu’elles soit capables de créer de nouveaux produits

  • La demande :

Une multinationale qui œuvre principalement dans le domaine de la téléphonie souhaite créer de groupes de projet pour amener de l’innovation à la fois en interne, dans les processus de l’entreprise, mais surtout dans ses produits.

  • Les résultats :
  1. Plusieurs innovations introduites aux processus en interne, en ont amélioré l’efficacité
  2. La création d’un nouveau produit
  3. L’amélioration de produits existants

«J’ai découvert que quelqu’un très loin de mon métier pouvait m’aider à voir les choses différemment », « il faut accepter que les bonnes idées viennent quand on arrive à prendre du recul par rapport à son travail », « les techniques de créativité aident à avancer quand on se retrouve dans une impasse », « au début je me disais qu’on perdait notre temps mais après j’ai appris à vraiment écouter les autres membres du groupe et à travailler ensemble sur les idées qui sortaient », « j’utilise ce qu’on à appris dans mon travail et je me rends compte que, parfois, lâcher prise amène des solutions inespérées », « pendant la conduite du projet, j’ai appris à connaître l’entreprise bien au delà de ma fonction, et cela m’a aidé à avoir une vision plus globale de mon travail, « je me suis rendue compte que parfois, on se serrait dans notre tour et on perdait de vue le reste du monde, mais c’est aussi là qu’il peut y avoir les bonnes idées ».

  • Comment on s’y est pris :

  1. Un projet, sur 9 mois
  2. La formation de 6 équipes inter-fonctionnelles d’innovation, composées chacune de 4 membres des fonctions techniques (R&D, ingénieurisation de produit etc…) et de 4 membres des fonctions supports
  3. Un atelier initial de trois jours pour partager modèles et langages, et des réunions de supervision d’une journée tous les mois, le long du projet, pour clarifier les processus de groupe et faire le point
  4. Un atelier de clôture « World Café », ouvert aux clients internes des idées/projets générés, pour « mettre en application » l’apprentissage réalisé et pour impulser le processus d’innovation, au niveau organisationnel.

2me cas : Découverte du potentiel créatif de la part de la population technique d’une entreprise